Share Button

Abou Sayyaf, responsable important de Daech, notamment pour ce qui concerne le trafic de pétrole qui alimente le groupe terroriste, a trouvé la mort au cours d’une opération menée par les forces spéciales américaines. Sa femme a été capturée. Apparemment, ils tenaient en esclavage une jeune femme yezidie, qui a été libérée.

Les forces spéciales américaines ont tué un haut responsable du groupe djihadiste État islamique et capturé son épouse, dans l’est de la Syrie, a indiqué le ministre de la Défense Ashton Carter, samedi.

Le responsable de l’EI, Abou Sayyaf, a aidé directement les opérations militaires du groupe ainsi que son trafic de pétrole. Il «a été tué au cours d’une opération lors d’échanges avec les forces américaines», a précisé le ministre. Abu Sayyaf est également connu sous le nom de Mohammed Shalabi, indiqueUSA Today,

«Sous la direction du président Barack Obama, les forces américaines basées en Irak ont mené une opération à al-Amr, dans l’est de la Syrie, pour capturer le haut responsable de l’EI, Abou Sayyaf, et sa femme», a précisé la porte-parole du Conseil de sécurité nationale (NSC), Bernadette Meehan.

Cette opération a été autorisée «sur la recommandation unanime des membres» de l’équipe de sécurité nationale de Barack Obama. «Elle a eu lieu dès que nous avons obtenu suffisamment de renseignements et avons eu bon espoir qu’elle puisse réussir», a expliqué la porte-parole.

Cette opération a été menée «avec l’entier consentement des autorités irakiennes» et «dans le respect du droit national et international», a assuré le NSC. Les États-Unis n’ont, en revanche, pas informé le gouvernement du président syrienBachar el-Assad et ne se sont pas coordonnés avec Damas, a précisé la Maison-Blanche.

Son épouse transférée en Irak
L’épouse d’Abou Sayyaf, Oumm Sayyaf, a été capturée et transférée en Irak sous la garde de militaires américains. Le ministre Ashton Carter a indiqué qu’Oumm Sayyaf «a joué un rôle important dans les activités terroristes de l’EI». Bernadette Meehan a affirmé que le NSC travaille actuellement sur dispositions à prendre vis-à-vis de la détenue.

«L’opération a également permis de libérer une jeune femme yézidie qui semble avoir été maintenue en esclavage par le couple», a annoncé la porte-parole du NSC. Le NSC entend «réunir cette femme et sa famille aussi vite que possible».

La chaîne américaine CNN précise que le nom d’Abou Sayyaf n’est pas familier pour beaucoup d’observateurs du groupe État islamique. Le fait que les États-Unis l’aient surveillé et aient décidé de le cibler indiquerait toutefois l’importance de son rôle dans l’organisation. Son rôle dans le trafic de pétrole serait notamment important. Une activité dont l’organisation terroriste tire une grande part de ses revenus, a rappelé le NSC.

Peu avant l’annonce faite par le gouvernement des États-Unis, la télévision d’État syrienne avait annoncé la mort d’un leader de l’EI, identifié comme Abou al-Taym al-Saudi, affirmant qu’il avait été tué par l’armée syrienne. Peu de précisions ont été données sur cette annonce et sur son lien éventuel avec celle des États-Unis.

Source : lefigaro.fr , AFP, AP, Reuters Agences le 16/05/2015