Share Button

C’est ce que révèle l’exploitation de la mémoire des deux ordinateurs saisis chez Sid Ahmed Ghlam, le suspect principal de l’attentat déjoué d’une église à Villejuif en avril dernier.


Sid Ahmed Ghlam, principal suspect dans le projet d’attentats déjoués visant au moins une église à Villejuif (Val-de-Marne) en avril dernier, était au cœur d’une nébuleuse nourrissant plusieurs projets terroristes sur le territoire français. Selon nos informations, un train rempli de voyageurs, mais aussi la basilique du Sacré-Cœur, symbole planté au sommet de la butte Montmartre à Paris, figuraient au nombre de ses cibles. C’est en tout cas ce que laisse apparaître l’exploitation de la mémoire des deux ordinateurs et d’un certain nombre d’éléments techniques retrouvés en perquisitionnant dans la Renault Mégane ainsi que dans la chambre parisienne utilisée par l’étudiant algérien de 24 ans.

Source : Le Figaro