Share Button

Les accusations de blasphème se multiplient au Pakistan. La dernière en date provient d’un religieux musulman local, contre Yaqoob Bashir, chrétien pakistanais.

Karachi (Agence Fides) – Yaqoob Bashir, chrétien pakistanais, a été inculpé de blasphème pour avoir brûlé les pages d’un livret comprenant des versets du coran dans la zone de Mirpur Khas, ville sise dans la province du Sindh (sud du Pakistan). L’accusation est soutenue par un religieux musulman local, Talib Hussain, qui affirme avoir récupéré le livret brûlé dans les ordures. Yaqoob Bashir, inculpé sur la base de l’article 295b du Code pénal (outrage au coran) a été emmené dans une localité inconnue par crainte de rétorsions ou d’une exécution sommaire.

Ainsi que cela a été indiqué à Fides par des avocats locaux, la mère de Yaqoob Bashir, Kausar Bibi, a déclaré que son fils était innocent et que, même si les faits étaient vérifiés, il s’agirait d’un accident ou d’un acte commis sans aucun caractère volontaire. Les familles chrétiennes du district ont désormais peur et craignent une violence de masse.

Récemment, un autre cas de blasphème avait concerné Humayun Masih. Après qu’il ait été accusé, une foule de musulmans avait attaqué le quartier chrétien de Sanda à Lahore, où seule l’intervention rapide de la police a évité un massacre. (PA) (Agence Fides 08/06/2015)

Voir aussi : http://www.christiansinpakistan.com/another-pakistani-chrisitan-yaqoob-bashir-charged-with-blasphemy-in-sindh/