Share Button

Sanctionner les achats de pétrole de l’Etat Islamique est difficile s’il est blanchi par la Turquie. Alors que l’on reparle d’adhésion à l’Union européenne.

L’Etat Islamique (EI) se finance pour une large part grâce aux ventes de pétrole. Difficile toutefois d’obtenir des chiffres précis. Les estimations de ses revenus pétroliers varient du simple au triple selon les sources. Quant à la destination du pétrole, elle est tout aussi polémique. Si la Turquie joue le rôle d’intermédiaire dont l’accusent certains, il va être difficile d’éviter que le pétrole de l’EI fasse son chemin vers les marchés internationaux dans un contexte ou l’UE a officiellement relancé le processus d’adhésion de la Turquie le 14 décembre. Continue reading