Share Button

134 députés, principalement du groupe « Les Républicains », ont cosigné une proposition pour une commission d’enquête sur la participation de fonds français au financement de Daech, via l’achat de pétrole, a indiqué jeudi une association de défense des chrétiens d’Orient, à l’origine de cette initiative.

Cette proposition de résolution, qui a été déposée par le député des Yvelines et président du Parti Chrétien Démocrate Jean-Frédéric Poisson, a été signée entre autres par l’ancien président de l’Assemblée nationale Bernard Accoyer, l’ancien Premier ministre François Fillon ou encore par Bruno Le Maire, Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, Benoist Apparu.

Fin mai, une association récemment créée, baptisée « Nouveaux Martyrs » en référence au sort des populations chrétiennes, avait appelé la représentation nationale à la création d’une commission d’enquête pour « s’assurer que pas une goutte de pétrole terroriste », tirée de puits contrôlés par Daech, n’était achetée par des sociétés françaises.

« Les différentes estimations donnent une fourchette de 1,2 à 3 millions de dollars engrangés par jour au profit des bourreaux islamistes. Le pétrole se transporte sous forme physique, il y a soit des pipelines, une noria de camions ou des pétroliers qui convoient l’or noir de Daech. Il y a également des acheteurs et des raffineurs pour cette marchandise du crime », affirmait cette association présidée par Joseph Thouvenel, par ailleurs l’un des dirigeants de la confédération syndicale CFTC.

Elle évoquait des propos de Jana Hybraskova, ambassadrice de l’Union Européenne en Irak, devant les députés de la commission des affaires étrangères du Parlement Européen, mentionnant des achats de ce pétrole par des Etats membres de l’Union européenne.

Pour M. Poisson, « la France, protectrice des chrétiens d’Orient depuis Saint Louis, pays des droits de l’Homme, ne peut financer de manière indirecte une organisation qui s’attaque frontalement à notre civilisation » et « les Français sont en droit de connaître la participation éventuelle de certaines grandes firmes nationales » au financement de Daech, selon des propos publiés sur le site de « Nouveaux Martyrs ».